Grégory Lemarchal, les révélations embarrassantes sur ses dernières heures

Grégory Lemarchal s’est éteint le 30 avril 2007. Mais le chanteur continue de faire parler de lui. Une proche balance sur sa fin de vie.

Grégory Lemarchal
Grégory Lemarchal, sa fin de vie

Un ange parti trop tôt

Grégory Lemarchal remporte la Star Academy en 2004 et devient une star. Malgré la mucoviscidose, il possède un talent exceptionnel qui le hisse en tête des ventes. Son courage et sa force de caractère restent dans les esprits, mais sa carrière ne va durer que trois ans. A 23 ans, s’éteint après un long combat contre la maladie. TF1 lui consacre un téléfilm en 2020 et la Star Academy fête cette année, ses 20 ans. L’occasion d’en apprendre davantage sur le chanteur.

Une victoire orchestrée

A l’époque, c’est Isabelle Charles, qui est la professeur de chant de l’émission culte de TF1. Son exigence et sa ténacité vont amener Grégory Lemarchal très loin dans la compétition. Mais si la professeur n’a pas été reconduite lors des saisons suivantes, elle garde un souvenir très précis du candidat et des exigences de la production, avouant que la victoire du jeune homme avait été orchestré dès le départ : “C’était assez évident !”

Dans un entretien à la Montagne, elle assure ne pas cracher dans la soupe et avoue que c’était “la saison la plus intéressante hormis la toute première. Car c’est celle qui reste dans les esprits et pas seulement par rapport à Grégory”. Avant de balancer “qu’il n’y a rien de réel. Il est facile de scénariser les choses en choisissant de montrer les personnes sous un angle plutôt qu’un autre”. Isabelle Charles va alors livrer des détails de son expérience au chateau.

“Ils voulaient Lucie face à Grégory à la fin”

“En faisant son casting de départ, la production pouvait tout à fait choisir son quatuor final (…) Ils ont pris une Lucie ou un Mathieu qui avaient du talent mais pas autant que Grégory…” et la professeur de chant ne s’arrête pas là et donne un exemple très concret :“quand un mois avant la fin nous avons voulu nominer Lucie parce qu’elle n’avait pas fait une bonne évaluation, la prod s’y est opposée. Ils la voulaient face à Grégory à la fin”. Et c’est ce qui s’est produit. Si elle assure que c’est la seule fois où la production est intervenue, elle met forcément le discrédit sur l’émission.

“Tout le monde savait qu’il ne serait plus là”

Isabelle ne veut pas nier le talent de Grégory Lemarchal : “Il avait bien sûr un don. Et je pense que la maladie transcendait ses prestations. Du style : ‘chante comme si c’était la dernière fois'” Car elle avoue que tout le monde savait qu’il ne serait plus là dans 3 ou 4 ans : “Notre regard était forcément faussé” et Grégory lui-même le savait puisqu’il disait souvent : “j’espère qu’ils ne m’ont pas choisi pour ça.” Si le candidat n’était pas très porté sur les cours, elle s’en réjouit : “Pourquoi s’enquiquiner quand on se sait condamné ? Autant profiter au maximum.” Et c’est ce qu’il a fait !

À propos de l’auteur, Margot Michel

Je suis accro aux séries télévisées depuis ma plus tendre enfance. Grey's Anatomy, Good Doctor ou même Demain nous appartient, je regarde tout et je like tout !