Miss Ile-de-France n’est pas la vraie gagnante Miss France 2022, révélation sur les votes du public

Miss Ile-de-France n’est pas la vraie Miss France 2022. En effet, le résultat des votes du public dévoile un classement très différent.

Miss Ile-de-France
Diane Leyre n’est pas la vraie gagnante de Miss France 2022

Une victoire controversée

C’est une nouvelle polémique pour le concours Miss France 2022. En effet, comme chaque année, on découvre que la Miss France élue n’est pas la favorite du public. Jean-Pierre Foucault et le comité Miss France assurent pourtant que les votes comptent 50/50 entre les téléspectateurs et les membres du jury présents sur le plateau. Mais le document officiel prouve le contraire.

Miss Ile-de-France n’est pas la vraie gagnante

En effet, on apprend que Miss Ile-de-France n’arrivait qu’en 3e position des votes du public. Mais ce n’est pas tout, Miss Rhône-Alpes, Charlotte Faure, a été largement plébiscitée par les téléspectateurs, parmi les 15 candidates. C’est le jury qui choisit de l’écarter des 5 finalistes. En effet, devant la colère provoquée par la victoire de Diane Leyre, originaire de Paris, Morandini a consulté les résultats officiels et les a publiés.

Ainsi, Miss Rhône-Alpes arrivait 3e dans le choix des téléspectateurs parmi les 15 Miss sélectionnées. Mais elle a été éliminée par le jury qui l’a placée en 12e position. Quant à Miss Ile-de-France, elle n’est qu’à la 3e place du vote des téléspectateurs qui placent Miss Martinique en tête depuis le début de la compétition. A la 2e place, on retrouve Miss Alsace.

C’est le jury qui a tout fait basculer en plaçant Diane Leyre, Miss Ile-de-France, en tête de son classement et en reléguant Miss Martinique, à la cinquième place. Un choix qui a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, comme chaque année. Avec près de 7,3 millions de téléspectateurs, Miss France reste et restera ‘un des programmes phares de TF1.

À propos de l’auteur, Damien Mescude

Rédacteur en chef de My.infos : j'apprécie tout particulièrement la diversité des sujets, que l'on parle de people, médias ou même de la nature, il faut être le plus généraliste possible.